Alimentation : et si on arrêtait de se poser des questions !


Comme on n’y arrive pas, on culpabilise.

Et puis parfois, il faut être honnête, on a l’impression que ce n’était pas si mal quand on mangeait sans écouter tout cela.

Sans compter que pour certains, faire le menu de la journée est devenu un véritable casse-tête !

Je vous propose donc de faire le point pour retrouver simplement des bases.


Pour commencer, il faut savoir que :

1- les conseils sont dispensés pour améliorer la santé générale, vaincre certaines maladies et l’obésité par la prévention notamment car de nombreuses personnes prennent leur corps pour une poubelle et se nourrissent n’importe comment.

Si vous n’êtes pas dans ce cas, vous pouvez vous passer d’écouter ces injonctions et continuer de vous faire confiance.

Écoutez-vous, c’est le principe de base n°1

2- ces conseils sont aussi bien souvent, de la pub, financée par des associations de producteurs ou des entreprises qui vous persuadent, sous les traits d’un nutritionniste ou d’un acteur célèbre que ce truc-là, c’est bon pour vous. Il faut bien qu’il les vendent leurs produits !!

5 fruits et légumes par jour


Il est évident que les fruits et légumes sont bons pour la santé, plein de vitamines, minéraux, fibres. Ils donnent de la vitalité, aident la digestion sans apporter beaucoup de calories.

Quand on vous dit de manger 5 fruits et légumes par jour, en fait, il s’agit de portions, ça change tout !

Une portion correspond à 100g ou une poignée, c’est à dire 5 fruits rouges, une pomme, un petit bol de compote ou de soupe, etc.

ça donne : Une portion de fruit le matin dans un bol de céréales par exemple ou sous forme de compote ou de fruit frais.

Puis portions de légumes midi et soir en soupe, crudités, plat chaud, gratin…

Une autre portion de fruit vers 17h et le tour est joué !

3 produits laitiers par jour

Alors, là, c’est le point sensible !

Car de plus en plus de personnes, homéopathes, nutritionnistes, naturopathes, vous disent de ne pas manger de produits laitiers ou d’en manger une ou deux fois par semaine maximum !!

Bon, alors, on fait quoi ?

Tout dépend de votre terrain, c’est à dire de votre santé en général, de votre digestion, des maladies ou symptômes que vous avez couramment.

Si vous êtes du genre enrhumé même en été, nez bouché, nez qui coule, là, il va falloir sérieusement limiter les produits laitiers. Essayez de supprimer le lait le matin, c’est miraculeux !

Si vous avez des douleurs articulaires, attention également !

Si tout va bien du côté ORL, vous êtes libre mais n’en abusez pas. Si vous aimez vraiment ça, vous pouvez varier avec des produits au lait de chèvre ou de brebis et des laits végétaux, ou encore comme le conseille le naturopathe, Robert Masson, vous pouvez faire un repas constitué uniquement d’un plateau de fromage une fois par semaine.

Manger de saison


Bien sûr, c’est devenu difficile, pour les citadins, de savoir si, là maintenant, c’est bien la saison du raisin et du potiron mais il existe des tableaux et des fiches qui vous indiquent tout cela .

Ce principe vous assure de manger des produits frais qui conviennent aux besoins de votre corps car en hiver, votre corps a besoin de se réchauffer et en été de s’hydrater, or, la nature est bien faite puisque nous avons les tomates, concombres, pêches, etc, en été et les carottes, pommes de terre, pommes, poires, l’hiver.

Exit, les fraises et les agrumes en hiver (oui, je sais, on vous dit le contraire!).

Produits locaux


D’autre part, il s’agit d’un acte politique et économique. Il y a moins d’intermédiaire, parfois, il n’y en a pas du tout. Le producteur gagne donc mieux sa vie et il a une conversation plus sympa que les rayons du supermarché.

Manger bio


Cependant, c’est une évidence pour les fruits et légumes, les céréales, la farine, l’huile, les produits laitiers parce que vous n’y trouverez ni pesticide, ni herbicide, ni engrais, ni antibiotique.

Et non, le bio n’est pas forcément plus cher, ça dépend de ce que vous achetez et où vous l’achetez.

Il faut savoir que certains produits bio sont plus chers parce qu’ils sont au niveau de produits de grande qualité, la viande par exemple est excellente.

Il ne s’agit surtout pas de se jeter sur le bio parce que « c’est meilleur pour la santé », soyez critiques, lisez les étiquettes et sachez que le bio fait en Pologne ne suit pas les mêmes chartes que le bio allemand ou français…

plats cuisinés, plats préparés


Il faut au maximum éviter tout aliment transformé. On oublie donc la margarine pour lui préférer le beurre, on préfère les yaourts natures dans lesquels on peut mettre des fruits ou de la confiture à la maison plutôt que d’acheter des yaourts aux fruits, etc

La règle : en regardant l’étiquette, vous devez retrouver les ingrédients qui normalement sont dans la recette si vous la faisiez à la maison.

Conclusion

Les règles de base de l’alimentation sont simples. Il s’agit d’une part de s’écouter : si vous n’avez plus faim, arrêtez ! Si vous avez des ballonnements après avoir mangé un aliment, supprimez-le  ou essayer une autre façon de le cuisiner !

Ensuite faites la cuisine et acheter les produits qui vous serviront à réaliser vos petits plats. Ce sera meilleur pour votre santé et vous ferez des économies.

Certes, ça prend un peu de temps mais avec l’habitude, on va de plus en plus vite et vous pouvez commencez par prendre des cours de cuisine, il y en a partout !!

En 1950, la part du budget des français pour la nourriture représentait 70 % alors qu’aujourd’hui, elle est de 30 % !

On veut acheter le moins cher possible, des choses qui se cuisinent le plus vite possible et qui s’avalent tout aussi vite.

Or, ce que nous avalons est notre carburant et conditionne notre forme et notre santé. C’est une question de respect envers soi.

N’hésitez pas à consulter un naturopathe ou un nutritionniste si vous êtes perdu ou si vous avez un problème de santé.

Lisez aussi, de nombreux livres existent sur l’alimentation.

Pour conclure, je vous dirai de manger un peu de tout. Vous aurez ainsi tout ce dont vous avez besoin sans carence ni excès.

Arrêtez de culpabiliser et de vous poser des questions.

Bon appétit

#légumes #portion #poubelle #fruits #local #plaisir #santé #obésité #bio #saison #digeston #cuisiner #alimentationindustrielle #alimentation #confiance #produitslaitiers #maladies #menus

© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi