Coach ou thérapeute ?


Depuis des années, je cherche un nom à ce que je fais et je n'arrive pas à trouver...


Pendant un moment, j'ai porté la casquette de thérapeute en proposant des soins énergétiques.

Dans les séances, c'était moi qui m'activait pour que les personnes aillent mieux. je donnais des conseils d'hygiène de vie, pour moi indispensables, mais certaines personnes attendaient tout de moi et repartaient ensuite, dans leur quotidien sans rien changer.


C'est ce que j'ai eu envie de changer justement ! j'ai toujours eu le sentiment que tout devait venir de nous, qu'on ne doit pas attendre de changement de l'extérieur. On peut se faire aider mais attention de ne pas se faire influencer et pas question que l'autre fasse à ma place.


Depuis pas mal de temps, j'ai opté pour une autre appellation "coach intuitif" parce que je me voyais accompagner de plus en plus et conseiller.

Intuitif pour dire à quel point je me fie à mon intuition pour accompagner, guider, amener l'autre à des prises de conscience et à des libérations pour être pleinement heureux et surtout lui-même.

Mais coach est un mot que je n'aime pas beaucoup et qui est un peu fourre-tout. Il a le mérite cependant d'être clair dans la tête des gens.


Deux verbes sont importants : accompagner, guider


C'est vraiment ce que je fais. Je suis là en témoin. je guide en intervenant peu finalement. C'est un peu comme un ami qui vous dit "tiens on va aller par là", j'accompagne les premiers pas parce qu'on n'ose pas, parce qu'on hésite puis je vous lâche. Je suis toujours là, pas loin et vous pouvez compter sur moi à tout moment.


C'est ce soutien qui permet d'y aller, de se faire confiance, d'oser enfin.


Quel plaisir d'être témoin de cela, d'observer ce moment où une prise de conscience arrive, ce moment où la joie vous fait jubiler, ce moment où vous découvrez vos ressources, où vous puisez en vous !!!!


Il n'y a pas longtemps, une coach (!) m'a dit que mon super pouvoir, c'était d'amener les gens à être vraiment eux-mêmes et à s'aimer, le jour où elle m'a dit ça, elle a elle-même été amenée à accepter et à montrer sa part guérisseuse.


Alors je suis quoi ? Celle qui amène l'étincelle qui va briller dans vos yeux ? Ça porte un nom ça ?