top of page

L'élément Feu en nous



L'élément Feu est sans doute, celui qu'on connaît le mieux et celui dont on entend parler beaucoup avec l'élément Terre.

En médecine chinoise, il est relié au cœur.

En ayurveda, en raison de sa chaleur, il est lié au dosha pitta, à la fièvre, à la colère aussi, qui échauffe les personnes mais les corps également.


L'été est la saison Feu et les personnes qui ont beaucoup de feu peuvent pendant cette période voir des symptômes apparaître ou augmenter comme l'eczéma, les démangeaisons, les problèmes cardiaques, de l'agressivité, de l'impatience alors que notre digestion, elle, est meilleure.

En énergétique, le principe feu est situé au niveau du 3ème chakra mais je n'aime pas restreindre les localisations car tout est lié et notre feu peut peiner à se manifester parce que d'autres chakras sont peu actifs.


L'élément Feu, c'est cette petite flamme qui est allumée en nous et qui ne s'éteint pas même si parfois, on peine à savoir où on veut aller.

C'est le passage à l'action par excellence, il nous donne envie de nous lever le matin et de nous dépasser. Grâce à lui, on ose, on se dirige vers l'inconnu, on se déploie, on mène nos projets, on se dépasse.


Sil est en excès, on aime se dépasser au point de prendre des risques ou de vouloir écraser les autres, on aime la compétition, on veut gagner, être le meilleur. On peut alors être jaloux, possessif, agressif.

A l'inverse, s'il est en manque, on reste assis, on peine à passer à l'action pour quoi que ce soit, on a peur, on reste passif.


Il est donc important d'activer cette petite flamme et d'en prendre soin.


Le Feu, est un principe masculin, par le fait qu'il nous met en action alors que le principe féminin est plutôt passif (ce sont des principes !!). Notre féminin, pour se déployer (c'est-à-dire, assumer d'être une femme, assumer sa féminité, son corps, son désir, sa sexualité, sa créativité, la maternité dans tout de ce que ça signifie) peut être grandement soutenu par le principe masculin, c'est ça l'équilibre des 2 principes : un feu solide, qui soutient et donne confiance au féminin (l'eau) pour se déployer pleinement.


Le feu est aussi purificateur et transformateur.

On invoque le feu pour nettoyer nos corps énergétiques et nos lieux de vie, pour transformer ce dont on veut se débarrasser (croyances, peurs, habitudes...) et on peut donc simplement passer des objets au-dessus du feu pour les purifier, brûler des lettres pour s'alléger de ce dont on ne veut plus, utiliser le feu pour nettoyer notre lieu avec une bougie et éventuellement des plantes ou des bâtons de fumigation. On peut l'utiliser aussi en pensée comme dans la vidéo ci-dessus.

Quand vous êtes face à un feu, vous pouvez lui demander de purifier vos corps, vos pensées et votre lieu, imaginez qu'il vous lave par exemple.


Dans le voyage alchimique, nous allons à la rencontre de notre feu pour éventuellement l'activer s'il est peu développé. Nous l'écoutons, nous le suivons, nous partons à la rencontre de l'équilibre des principes féminin et masculin en nous et nous apprenons différentes façons de travailler avec le feu.


Il existe également un exercice de nettoyage des yeux qui s'appellent Tratak et qui utilise le feu d'une bougie pour cela. Vous trouverez sa description ci-dessous.


Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page