Mais pourquoi j'ai autant d'émotions ?


Quand on est hyper émotif ou hypersensible, on fait le yoyo constamment entre les différentes émotions et c'est épuisant aussi bien pour soi que pour l'entourage !

On se sent mal, ridicule, parfois et on aimerait tellement, mais tellement être comme les autres, ceux qui ont l'air de tout gérer et qui ne montrent jamais leurs émotions.


Une question d'éducation

Et oui, ceux qui gèrent, au moins, ne pleurent pas ! Ils ne se montrent pas en spectacle !

Ils ont bien écouté papa et maman !!

Parce que depuis tout petits, on nous explique que ce n'est pas bien de pleurer ("sois fort" ou "allez, ce n'est rien" ou "allez, t'es costaud"), on n'est pas beau quand on est en colère ("ouh ! il est pas beau") et c'est insupportable quand on exprime sa joie trop bruyamment ("mais enfin, ça s'fait pas !).


Du coup, on a tous enregistré l'idée qu'il ne faut pas montrer ses émotions, qu'il faut se retenir, les cacher pour être quelqu'un de bien dans la société et quelqu'un de normal aussi !

C'est tellement ancré que celui qui est considéré comme normal et fiable, c'est celui qui ne montre jamais, au grand jamais ses émotions. Certains l'admirent, le montrent en exemple.

Alors forcément, celui qui pleure "pour un rien" se sent minable à côté.

D'ailleurs on est considéré comme "hyper" sensible ou "hyper " émotif en comparaison avec ceux qui ne lèvent même pas un sourcil ! Ça fait réfléchir.


Cocote minute

Pourtant, en faisant ce que notre éducation occidentale nous a enseigné, c'est exactement comme si nous mettions un couvercle sur nos émotions.

Nous refusons de les écouter, nous refusons d'y prêter attention car on nous les a toujours présentées comme quelque chose de néfaste à fuir absolument.

Le problème, c'est qu'en mettant un couvercle sur nos émotions, nous les accumulons !! Elles ne disparaissent pas uniquement parce qu'on regarde ailleurs, non ! Elles se stockent dans notre organisme et dans notre esprit. Elles ressortent un jour ou l'autre sous la forme d'une énorme colère ou d'une crise d'angoisse ou alors elles s'expriment par la douleur ou la maladie. Et là encore, je vois des gens s'extasier parce que certaines personnes malades ne se plaignent jamais...


Imaginez pourtant, ce tas d'émotions enfermées en vous, elles s'entassent, sont de plus en plus serrées au fil des années car elles s'accumulent et en plus, ça ne va pas car vous ne les écoutez jamais.

Et vous devenez une cocotte minute prête à exploser !!!


Écoutez l'émotion

En fait, les émotions ont un message, elles vous parlent de vous, de vos choix et surtout de vos besoins. elles sont comme des boussoles sur notre chemin et tant qu'elles ne sont pas écoutées, elles frappent à la porte !

On estime même que si on est super sensible et super émotif, c'est justement parce qu'on refuse d'être comme ça et qu'on refuse d'écouter nos émotions.

Tout l'inverse de notre belle éducation !!

Il est vrai qu'on ne nous apprend pas à écouter nos émotions et on se retrouve bien désemparés, on ne sait pas comment faire. Mais rassurez-vous, ça s'apprend !



Une éponge

Les personnes très sensibles qui ont beaucoup d'émotions ont fort à faire car en plus de faire face à leurs propres émotions, elles doivent aussi assumer et traverser celles des autres.

Les hypersensibles ont ce fonctionnement si particulier qui fait qu'ils ressentent les émotions de ceux qu'ils côtoient mais aussi leurs pensées et leurs douleurs.

Tout cela s'ajoute aux leurs et ça devient difficile à gérer.

On comprend que ça déborde !

Mais ce débordement est salutaire car c'est impossible de garder tout ça !

alors oui, ça déborde au mauvais moment parfois (on se met à crier sur son conjoint ou on s'effondre parce que la tarte a brûlé) mais on le fait parce qu'on n'en peut plus et c'est le plus souvent à la maison, où on se sent en sécurité.


Ce fonctionnement est un système de protection qui s'est mis en place et qu'on peut changer en se faisant aider. Mais vous pouvez déjà prendre conscience que vous n'avez pas besoin de tout ressentir, que ça ne vous aide pas, bien au contraire !


Fonctionnement énergétique

Les hypersensibles ont une aura et un champ vital perméables donc avec plein de trous dedans. c'est un peu comme les mailles d'un filet. Normalement les mailles sont serrées mais ce n'est pas du tout le cas chez les plus sensibles.

L'aura, c'est ce rayonnement énergétique autour de nous. Elle contient qui nous sommes, nos qualités, nos émotions, nos blessures, notre histoire familiale et karmique...mais c'est aussi notre manière d'entrer en relation avec le monde. Nous avons des informations grâce à elle et au champ vital , sur les lieux et les personnes même si nous n'en avons pas conscience et cela est ressenti par le corps physique.

Nous nous retrouvons avec des pensées ou des émotions, persuadés que ce sont les nôtres.

Tout cela s'est installé au départ pour nous protéger d'un danger ou pour protéger un de nos ancêtres. Nous avons développé de grandes antennes pour pouvoir anticiper nos actions.

Il est important d'en prendre conscience pour pouvoir passer à autre chose et se faire aider car on peut difficilement le faire seul.

Mais je vous garantis que c'est un grand et beau changement quand nous ne sommes plus aussi perméable à l'extérieur.


en résumé

1 - accepter d'avoir des émotions, c'est normal !!

2 - accueillir ses émotions, les laisser s'exprimer (éventuellement s'isoler pour le faire)

3 - s'écouter : ne pas aller dans des endroits où on n'a pas envie d'aller !!

4 - apprendre à exprimer ses émotions au lieu de les cacher

5 - ne pas hésiter à se faire accompagner


Vous pouvez écouter mes vidéos sur le sujet https://www.youtube.com/channel/UC5p8XWRHP_bn6Bntbu1p3NQ


et faire un tour vers l'accompagnement en ligne "Happy émotion" https://patricia-pluvinet.systeme.io/course/happyemotion




© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi