top of page

Pourquoi se relier à la terre ?


Dans le Voyage Alchimique, nous démarrons notre périple accompagnées par la terre et celle-ci nous soutient tout au long des séances

car se relier à la terre :


- C'est comprendre que notre corps est un allié. De très nombreuses personnes ne sont pas bien dans leur corps, ne l'aiment pas, le rejettent, n'en prennent pas soin car le corps c'est le lieu des sensations. Or, si on trouve que la vie est trop dure ou si on a des blessures importantes, on ne veut pas sentir ni ressentir car on ne veut pas souffrir. Écouter notre corps, le laisser s'exprimer, nous indique le chemin pour libérer nos blessures mais aussi pour être enfin heureux et confiant sur cette terre qui nous accueille. Etre dans le corps, c'est vraiment ça, s'incarner


- C'est apprendre à vivre dans le présent. Nous vivons dans un monde où tout va vite, où nous faisons plusieurs choses en même temps, où les informations arrivent tout le temps de plusieurs sources. Bref, nous ne sommes pas dans le moment présent, nous oscillons constamment entre le passé et le futur ce qui génère anxiété et déprime. Quand on se pose ici et maintenant, on respire, on se rend compte à quel point c'est ça la vie, c'est simple.


- C'est faire la paix avec ses ancêtres car être en lien avec sa terre, c'est avoir des bonnes racines profondes qui nous soutiennent et nous rassurent. Et si on a perdu ses racines à cause d'émigrations, d'abandons, de secrets de famille, l'ancrage c'est-à-dire se relier à la terre du point de vue énergétique, crée des racines puissantes dont nous avons absolument besoin pour évoluer. Elles nous apportent un soutien énorme tout comme la terre soutient nos pas



- C'est lâcher ses peurs et se sentir en sécurité car une fois que ce soutien et ce lien sont rétablis, on peut ressentir comme un pilier qui grandit en nous, un pilier de confiance et de force qui peut à lui seul supprimer bien des peurs sans qu'on ne fasse rien de plus.

C'est donc se découvrir soutenu, avec confiance, tout comme on avance sur un chemin sans avoir peur de tomber.


- C'est arrêter de penser qu'on serait mieux ailleurs, quelque part dans les étoiles. La nostalgie d'un autre monde, meilleur, nous quitte pour nous permettre de vivre pleinement ici cette vie et c'est le fait d'accepter de s'incarner pleinement qui nous permet de vivre dans la joie.


- C'est avoir une belle énergie disponible en permanence ! Oubliez les problèmes de circulation, de digestion et de fatigue sans compter que tout cela apporte une nouvelle vibration qui attire à nous de nouvelles situations.


- C'est avoir la possibilité de matérialiser vos idées et vos projets car sans la terre, les idées restent des idées, elles ne peuvent se concrétiser. C'est dans le lien à la matière, comme la terre, que nos projets prennent vie, que nous nous réalisons : on donne corps à nos projets.



Nous vivons dans une société où le lien à la terre est très faible car nous vivons en ville pour la plupart, nous passons d’une activité à une autre sans arrêt, nous avons perdu le lien à la nature, à nos racines aussi. De plus, la souffrance et la peur nous donnent plutôt envie de nous échapper “dans la lune”, de même que le développement personnel ou la quête spirituelle qui, parfois, rejettent le monde matériel (donc la terre !) et nous projettent dans d'autres réalités.

Or, c’est en prenant soin de nos racines que nous pouvons nous déployer pleinement et développer des capacités extrasensorielles ainsi que la paix intérieure et la sécurité.


La terre est abondance, elle nous nourrit, ,nous accueille comme une mère.


Pourtant nous sommes bien peu ancrés...

L'ancrage dont on entend parler souvent, c’est ce lien à la terre, c’est plonger ses racines énergétiques profondément, comme un arbre le fait, et c’est alors qu’on peut percevoir et recevoir l’abondance, la sécurité et la confiance.

Et tout ce que je viens de décrire s’installe tellement simplement, dès que ce lien est rétabli, parce que cette énergie de la terre ne passe pas inaperçue quand elle se manifeste en nous. On sent profondément la circulation de l’énergie dans les jambes, le bassin et le ventre, on sent la force qu’elle nous apporte.




En pratique, c’est par des soins énergétiques, chamaniques et par des exercices qui engagent le corps que nous pouvons développer notre lien à la terre. Si vous avez vécu des traumas, il est indispensable de se faire accompagner pour que vous puissiez prendre du plaisir à être ici dans ce corps et que vous n'ayez plus envie de vous échapper.

Mais vous pouvez déjà prendre le temps de faire des balades dans la nature en observant ce qui se passe autour de vous et en vous.

Vous pouvez aussi semer des graines dans un pot ou jardiner si vous avez un balcon ou un jardin.

Vous faire masser, danser

Je voulais vous partager un audio de pratique mais je ne peux pas ici donc une vidéo va suivre !!!

merci de votre fidélité.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page