Rituel du matin - l'écriture spontanée

Voilà un rituel que je pratique depuis de très nombreuses années et qui m'a énormément aidée. Je l'ai beaucoup pratiqué dans les moments difficiles puis je l'ai laissé pour finalement le reprendre au quotidien et pas seulement quand ça va mal.

Parce que c'est simple, c'est facile et ça m'a tellement apporté !




L'écriture spontanée ou intuitive

il s'agit tout simplement de laisser son crayon courir sur le papier, d'écrire tout ce qui vient, tout ce qui est là en nous, écrire ce qu'on a sur le cœur, toutes nos frustrations, nos manques, notre colère, notre tristesse mais aussi les rencontres, les joies...

On peut également noter nos rêves, nos envies, nos idées, nos projets.

Dans ce rituel, on ne pose pas d'interdit, tout est autorisé. Vous pouvez "hurler" sur votre compagnon ou votre patron, vous pouvez écrire 150 fois "j'en ai marre", vous pouvez écrire un poème,

"il n'y a pas de façon incorrecte d'écrire les pages du matin" comme le dit Julia Cameron.

L'idée, c'est vraiment de se laisser aller à écrire sans technique, sans exercice. C'est un peu comme un journal intime mais ce qu'on écrit évolue avec le temps et la manière dont on utilise le cahier aussi. Hors de question d'écrire sur des pages volantes, pour votre rituel, vous avez besoin d'un cahier et si possible, un joli cahier que vous pourrez illustrer et que vous aurez envie d'ouvrir et de remplir.


A quoi ça sert ?

Ce rituel d'écriture a plusieurs objectifs :


- d'une part, il vous permet jour après jour de mieux vous connaître et de prendre du recul sur qui vous êtes et ce qui vous préoccupe.

Dans votre cahier, vous vous rendrez vite compte que vous écrivez toujours un peu les mêmes choses et ce n'est pas forcément intéressant ! Vous allez donc avoir envie d'évoluer et c'est ce rituel qui va vous aider à le faire.

Au fil du temps, vous allez reconnaître la plainte et la victimisation et vous allez très vite changer de sujet et de ton en vous disant "oh non, stop, je recommence avec mes histoires habituelles."


- cette prise de recul vous donne aussi de la distance sur tout ce que vous vivez et ressentez. Vous vous libérez petit à petit de modes de fonctionnement, de croyances mais aussi de pensées. Vous sortez des ruminations permanentes et donc vous gagnez en énergie et en disponibilité.


- puisque les ruminations se trouvent désormais sur le papier, vous pouvez être libre dans votre tête pour d'autres tâches mais aussi pour d'autres pensées. En général, elles tourbillonnent toute la journée et la nuit même, mais grâce à l'écriture, vous réussissez à sortir de ce tourbillon, vous vous délestez de ce qui pèse et des pensées en boucle et ainsi, vous arrêtez de gâcher votre journée, vos relations et vos projets.


- un des objectifs importants de l'écriture spontanée, c'est de prendre du recul aussi par rapport à notre tendance à l'autocritique et à l'auto sabotage. Vous allez vite identifier votre voix rabat-joie, celle qui vous dit que vous êtes nul et que vous n'allez pas y arriver. En écrivant chaque jour, vous allez identifier cette voix, ce qu'elle raconte, ce qu'elle censure et vous allez réussir à prendre de la distance pour arrêter de l'écouter. D'ailleurs, il ne faut pas hésiter à écrire tout ce que votre saboteur intérieur vous dit. De cette façon, vous allez plus rapidement le reconnaître et vous en détacher.


- l'écriture spontanée favorise l'expression de notre hémisphère droit et active notre créativité. Cela signifie que de nouvelles idées viennent et que nous nous autorisons plus de fantaisie mais aussi que nous sommes plus en lien avec notre intuition qui s'invite au fil des pages.


- j'ai beaucoup écrit quand j'étais dépressive et c'est là que j'en ai retiré le plus de bénéfice. A l'époque, Je ne voulais pas consulter ni prendre de médicaments (les accompagnements étaient complètement différents d'aujourd'hui), c'est mon cahier d'écriture qui m'a aidé à voir le bout du tunnel.


- l'écriture spontanée permet de prendre soin de soi car elle nous montre quels sont nos besoins, quelles sont nos difficultés et le fait d'écrire nous donne envie de trouver des solutions et de passer à l'action. Comme on est plus créatif et plus à l'écoute de son intuition, c'est dans l'écriture que nous trouvons aussi les bonnes idées justement !


Si vous avez tendance à beaucoup vous critiquer, l'écriture spontanée est pour vous !!

Et si votre saboteur vous fait peur, vous pouvez écrire toutes les petites phrases qu'il vous dit tout le temps pour vous dévaloriser et en face ou dessous, vous écrirez une phrase positive pour contrebalancer le négatif.




Vous pouvez également, dessiner votre saboteur sous la forme d'un requin, d'un diablotin, un serpent...et vous le mettez sur la 1ère page pour vous souvenir qu'il est là et que vous ne devez pas vous laisser embarquer par son babillage. Il aura ainsi de moins en moins de prise sur vous !


Et si je n'arrive pas à écrire ?

Pas de panique, il existe des petits trucs pour nous aider.


- vous pouvez écrire autant de fois que vous voulez "je n'arrive pas à écrire", "cet exercice est nul", "je n'ai pas envie d'écrire"...

- vous pouvez raconter votre journée ou votre soirée de la veille

- vous pouvez aussi commencer par "je n'ai rien à dire mais", "j'ai autre chose à faire mais"

- vous pouvez commencer par vous présentez "bonjour, je m'appelle Patricia et j'écris tous les matins dans ce cahier..."

- vous pouvez commencer par écrire "aujourd'hui, je souhaiterais...", "ce matin, je me sens..."

- Vous pouvez aussi prendre une image pour vous inspirer et démarrer.



Et à chaque fois que ça coince, soit vous réécrivez la phrase précédente soit vous choisissez parmi les phrases citées ici.

Pensez que ce n'est pas un devoir, c'est un jeu et si au début, ça peut vous paraître un peu difficile et inutile, vous allez vite vous rendre compte que le jour où vous n'écrivez pas, il y a un manque !


Quelques principes

Pour ce rituel, il vous faut donc un joli cahier que vous cacherez car personne ne doit lire ce que vous écrivez, c'est INTERDIT !! Sinon, comment voulez-vous vous laisser aller, comment voulez-vous écrire tout ce que vous avez sur le cœur et dans la tête. C'est top secret et même vous, vous ne devez pas vous relire avant plusieurs mois. C'est aussi ce principe qui vous permettra de mesurer le chemin parcouru.

Certaines personnes mettent une alarme pour écrire non stop pendant 5 ou 10 minutes, personnellement, j'écris 2 à 3 pages minimum sans minuteur. A vous de voir ce qui vous convient mais c'est en écrivant au moins 2 pages que vous verrez le recul arriver et des changements dans votre fonctionnement.

Et si jamais, vous n'arrivez pas à trouver le temps le matin, vous pouvez évidemment écrire à tout moment mais vous n'aurez pas le bénéfice de vous vider la tête de vos soucis pour passer une meilleure journée.

"Les mots sont une forme d'action, capables d'influencer le changement" Ingrid Bengis
Pour aller plus loin

L'écriture spontanée peut permettre de développer son intuition, elle peut permettre de recevoir des conseils et des idées mais dans ce cas, elle s'appelle plutôt écriture guidée ou écriture inspirée. Je vous en parlerai dans un autre article mais vous pourrez avoir la surprise de voir évoluer votre écriture en ce sens car écrire de manière spontanée privilégie le fonctionnement de l'hémisphère droit du cerveau comme je l'ai dit plus haut. Au début, le censeur et l'hémisphère gauche plus analytique bloquent la spontanéité. On se retient et on se juge mais au bout de quelques jours ou quelques semaines de pratique, on se laisse écrire, on se laisse aller et là, c'est vraiment notre intérieur qui s'exprime.

L'écriture spontanée, c'est un vrai rdv avec soi-même.


quelques guides :

- l'écriture inspirée - France Gauthier

- libérez votre créativité - Julia Cameron