Rituel du matin - la danse spontanée




En général, quand on se lève le matin, on ne prend pas la température de notre humeur. Enfin, plus ou moins, on sait qu'on n'a pas envie de se lever, qu'on manque d'enthousiasme, qu'on est fatigué ou au contraire qu'on a la pêche. Mais quand on se traîne, est-ce qu'on va observer vraiment pourquoi ? Et est-ce qu'on essaye de changer notre humeur ?

En général, non ! Et on trimballe nos émotions, nos peurs, notre mauvaise humeur, notre manque d'énergie toute la journée ! Horrible !

Je vous propose, avec la danse spontanée, de mettre les compteurs à zéro pour transformer votre journée.

Ça fonctionne vraiment à condition de le faire vraiment ! Ben oui ! Et le faire vraiment, ça signifie se laisser aller, oser.

On y va ?



A chaque fois que vous vivez une émotion, une situation ou un événement, cela apporte des sensations dans le corps et même des tensions. Ces tensions sont plutôt là si la situation vous dérange ou vous blesse et si l'émotion est forte. Elles vont s'accumuler petit à petit, créant alors le lit de douleurs chroniques.

Le fait d'exprimer ce que nous ressentons par le corps nous permet d'évacuer les tensions, les douleurs et de ne pas accumuler justement.


Avec la danse spontanée le matin, on démarre la journée léger et du bon pied, ouvert aux belles choses au lieu d'être tendu et d'ajouter de la fatigue au fil des heures.

ça peut paraître un peu exagéré ce que je vous partage mais il suffit d'essayer !

Cette manière de faire est une base à ma façon d'accompagner et même les personnes qui arrivent très anxieuses, malades, dépressives...repartent avec le sourire et de l'enthousiasme. On a ouvert une porte en grand, la porte de l'apaisement, de la joie et en plus, maintenant, vous avez la clé !


Je vous invite à visionner la vidéo ci-dessus qui vous donne le mode d'emploi, vous pouvez aussi participer à une session de La voix du corps que je propose régulièrement.

Cette méthode est aussi au cœur du programme Happy émotion puisqu'elle permet de traverser nos émotions, de les exprimer, d'apprendre à se connaître et donc de ne plus subir un trop-plein d'émotions.