Réaliser ses rêves


Devenir maîtresse d’école, danseuse, cosmonaute, explorateur, footballeur…

ou bien pouvoir dessiner, conduire une belle voiture, chanter, jouer d’un instrument, vivre au bord de la mer, avoir un chien…

Vous avez peut-être reconnu dans ces listes, certains de vos rêves d’enfant, certaines de vos envies.

Et maintenant, c’est quoi vos rêves ?

Est-ce que vous les réalisez ?

Le rêve fait partie de nos vies, il nous porte jusqu’à ce que ça devienne une frustration, une source de tristesse, une rancœur…faute d’avoir été réalisé.

Quand une petite voix vous souffle « tiens, j’irais bien en Australie ! », est-ce que vous prenez un billet ?

Je parie que non !!!

A la place, vous vous dites « mais c’est n’importe quoi ! je suis trop vieux, je ne peux pas laisser mes enfants, je n’ai pas assez d’argent… » Ah, les bonnes excuses qui surgissent pour nous arrêter net dans notre élan. Pourtant on était si enthousiaste 5 minutes plus tôt !

Cela me rappelle une conversation d’adulte à laquelle j’avais assisté : une femme demandait à son mari de renoncer à son sport préféré en lui disant que maintenant, il était adulte, il fallait assumer !

Pour elle, le sport, était bon pour les enfants, pour les occuper, c’était des gamineries, rien d’intéressant et surtout pour elle, c’était un jeu et donc, c’était indigne d’un adulte qui se doit d’être sérieux.

Je me souviens du choc que je ressentais, moi, qui passait ma vie à ces gamineries !!!

Et pourquoi un adulte devrait cesser de se faire plaisir ? pourquoi devrait il renoncer à ce qu’il aime, à ce qui le fait rêver ?

Les peurs

Les adultes sont remplis de peurs et c’est cela qui les empêche de faire taire la voix de la raison. Les peurs empêchent de réaliser ses envies, ses rêves mais elles nous poussent également à bloquer les rêves des autres et notamment de nos enfants. On préfère les pousser dans une voix raisonnable, fiable plutôt que de les suivre dans ce qu’ils aiment.

Notre éducation nous apprend à suivre des chemins bien droits, à faire comme les autres, à ne surtout pas s’écouter.

Quelqu’un qui décide de quitter un « bon  » travail pour un autre, de faire le tour du monde, de se mettre au théâtre entendra probablement des « mais tu es fou », « tu ne sais plus ce que tu fais » ou encore « ça ne marchera jamais ».

Parce que ceux qui ne s’écoutent pas et qui n’osent pas, n’apprécient pas ceux qui osent.

Alors, vous, c’est quoi votre rêve ?

De quoi avez-vous envie ?

Fermez les yeux et imaginez vous en train de vivre votre rêve,

Est-ce que vous sentez comme ça pétille à l’intérieur, est-ce que vous sentez la joie, le sourire ?

Il suffit d’y penser, de faire comme si pour que déjà, à l’intérieur, il se passe quelque chose de très fort.

Alors, allez-y, n’hésitez plus. Bien sûr, vous ne pourrez peut-être plus être le meilleur footballeur du monde, mais vous pouvez jouer au foot, vous ne pouvez plus être une star du cinéma mais vous pouvez faire du théâtre, étudier des pièces, écrire pourquoi pas.

Ceux qui rêvaient de devenir chanteur peuvent s’inscrire dans une chorale, ou prendre des cours individuels ou même chanter chez eux, dans la voiture, se l’autoriser !

Trouver des petits pas à faire dès aujourd’hui pour réaliser vos rêves

  1. se renseigner sur les associations, les professeurs; les méthodes, les pays que vous voulez visiter

  2. puis se renseigner sur les hôtels, les billets de train ou d’avion, les horaires des cours qui vous attirent

  3. mettre de l’argent de côté si nécessaire

Mettez à la poubelle les commentaires intérieurs qui vous poussent à laisser tomber, ce sont vos peurs qui parlent, allez y maintenant.

Quant aux commentaires de votre entourage, n’écoutez même pas ! Ça vous concerne VOUS, c’est ce qui VOUS porte, VOUS nourrit et cette nourriture là est aussi vitale que les aliments.

Il suffit pour s’en convaincre de faire encore une fois « comme si » on réalisait son rêve, on se voit nager avec les dauphins, gravir une montagne, publier un livre et la tristesse, la fatigue même la dépression s’envolent en un éclair !

C’est votre boussole intérieure, c’est par là que vous devez aller, sans aucun doute.

#réalisersesrêves #voixintérieure #rếve #sécouter #chemindevie

© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi