Coaching dans la nature : au cœur de sa vérité


Il peut nous arriver à tous de ne pas avoir envie d'explorer certaines parties de nous ou certaines situations qui nous ont blessées.

On a peur que ce soit trop dur, trop inconfortable.


Donc, même si on a pris rdv avec un thérapeute ou un coach, on espère secrètement que la séance ne nous amènera pas à parler de ça (tout en espérant secrètement qu'elle le fera parce qu'on sait que finalement ce serait un soulagement !)


Alors, on change de sujet, on fait diversion, on raconte comme on veut, on rame, on transpire pour essayer de s'en sortir et parfois, ça fonctionne si le thérapeute ne ressent pas votre malaise et vous croit ou respecte votre version simplement parce que c'est tout ce que vous pouvez dire là maintenant.


Dans un coaching dans la nature (ou écocoaching), on ne peut pas faire diversion, on ne peut pas raconter d'histoire puisque l'environnement que vous choisissez au début de la séance raconte à votre place.

L'accompagnant décrypte et il sait ce que vous ne dites pas, ce qu'il se passe ou ce qu'il s'est passé.


Vous pouvez choisir bien sûr de ne rien dire, de ne pas aller plus loin mais dans ce cas, la séance peut s'arrêter si la situation est au cœur de votre problématique et que vous n'êtes pas prêt. Cela m'est arrivé une seule fois !


J’ai pu vivre, par contre, des séances où la personne résistait, elle avait peur de dire, peur de ses émotions, peur de sa peur.

Et puis, elle a lâché, elle a accepté de dire.


Et là, quel soulagement une fois que le cap est passé !


On peut se rendre compte que ce n'était pas si dur. La peur et la résistance nous faisaient croire que c'était difficile et amenaient l'angoisse.

Mais la séance, ensuite, peut avancer, toujours en douceur, sereinement pour dénouer la situation et aller vers des solutions et un mieux-être.


Et c'est ce qui me plaît et m'intéresse : oser se regarder en face avec ses failles, ses forces, ses joies, ses peurs, ses peines, tout ce qui fait qu'on est qui on est.

Puis prendre conscience de ses besoins, de ce qui nous fait du bien et s'autoriser à choisir ce chemin. C'est tout ce parcours que nous suivons dans les séances et qui vous conduit immanquablement à arborer un magnifique sourire sur le chemin du retour.



© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi