top of page

la voie de l'alchimie


D'aussi loin que je me souvienne, la magie et l'alchimie m'ont toujours mise en joie. Dès que j'en entendais parler dans un film ou un livre, je jubilais !

Et ça, c'était très énigmatique pour moi, pas pour la magie, parce que c'est un monde qui me ravit et me nourrit mais pour l'alchimie.


Quand j'écoutais une conférence par exemple, souvent, je ne comprenais rien mais j'adorais. Je pouvais passer des heures à écouter, à m’abreuver de ces mots et concepts énigmatiques. je ne comprenais pas pourquoi ça m'apportait autant de joie ???


Depuis, les portes de l'alchimie se sont ouvertes pour moi j'ai été invitée à entrer dans ce monde merveilleux.

Je suis encore novice mais comme les retraites que je propose ainsi que les produits végétaux que je crée suivent les principes de l'alchimie, je vais tenter une petite présentation très succincte.



Quand on pense à l'alchimie, on pense magie, plomb transformé en or, grimoires, mystères. On imagine un vieux monsieur à barbe dans un endroit obscur qui fait des trucs bizarres et puis cette idée de transformer le plomb en or, ça interroge, on a forcément du mal à y croire.

En fait, l'alchimie peut se décliner de différentes manières : il y a l'alchimie des métaux et l'alchimie végétale mais il y a ensuite différents courants, différents processus, différents points de vue.


Et ce que j'aimerais partager ici qui me paraît le plus intéressant et qui est complètement en lien avec les accompagnements que je propose, c'est que l'alchimie est un art de la transformation et c'est avant tout l'alchimiste qui se transforme.

Les différentes expériences qu'ils réalisent l'allègent de ses blessures, de ses peurs, de ses croyances quand la vie ne s'en charge pas elle-même. Elles font remonter à la surface nos ombres, nos émotions et les transmutent c'est-à-dire qu'elles les transforment en quelque chose de positif qui ne nous plombe plus mais nous éclaire au contraire.

Donc voilà comment le plomb (nos blessures, nos douleurs) se transforme en Or (la joie, le bonheur), il devient alors un trésor.


L'alchimiste s'approche d'un dénuement pour pouvoir vivre une vie plus joyeuse, plus pleine, plus nourrissante car l'alchimiste recherche en fait la quintessence de la vie. Bien sûr, ça passe par une quête, des résistances qui amènent des douleurs, ce n’est pas toujours facile ni agréable mais les révélations et les résultats font tout oublier, un peu comme une femme oublie les douleurs de l’accouchement quand elle tient son enfant dans ses bras.


Le plus grand maître de l'alchimiste est la Nature. Le but est donc d'apprendre, de recevoir, d'écouter la sagesse de la nature qui contient tous les enseignements. Les perceptions changent et d’autres mondes s’ouvrent. D'ailleurs, l'alchimiste est connu pour voir au-delà des apparences, au-delà du voile.



Pour Patrick Burensteinas, "l'alchimiste c'est celui qui s'est pris un rayon de lumière dans l'œil et qui depuis, n'a pas pu le détacher de cet horizon là. Il a passé la tête par la porte , il a humé un air si pur que plus jamais il ne pourra respirer comme avant. Il sait que le monde commence dehors, dans la vraie lumière.”

Pour lui, l'alchimie est un art "qui consiste à percer les secrets de la Nature afin de connaître le monde au-delà de ses apparences terrestres ; il cherche l'âme derrière la matière."

Pascal Bouchet, lui, nous dit : “Grâce à l'Alchimie, nous pouvons apprendre à mieux nous connaître, découvrir ce que nous désirons au plus profond de notre cœur, et trouver aussi notre projet. Nous pouvons aussi changer notre vie en nous libérant de la fatalité du destin et piloter notre existence sur le chemin radieux de l'évolution.”


Si vous voulez en savoir plus :

- La voie de l'alchimie - Pascal Bouchet Leduc éditions

- Alchimie - Pascal Bouchet Secret d'étoiles

- Un alchimiste raconte - Patrick Burensteinas J'ai lu

- L'alchimiste - Paulo Coehlo J'ai lu




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page