Apaiser la douleur


Pourtant, il existe quelques trucs qui peuvent nous soulager voire faire disparaître la douleur simplement, à la maison. Je vous en livre ici quelques-uns à tester quand vous en aurez l’occasion.

Vous trouverez en bas de l’article, une visualisation pour vous aider.


L’EFT

L’EFT est une technique simple à appliquer pour diminuer une douleur où qu’elle soit. Je n’ai jamais essayé pour des douleurs chroniques mais j’ai eu des maux de tête qui se sont fortement atténués avec cette méthode et certains sont même partis après une séance…

Le principe est de tapoter différents points du visage et du corps en prononçant certains mots. Ça peut paraître un peu complexe au début mais ça ne l’est pas et vous trouverez de nombreuses vidéos sur internet qui montrent comment procéder.

Si on prend l’exemple du mal de tête, vous répétez simplement « j’ai mal à la tête » en tapotant chaque point après avoir dit 3 fois, »même si j’ai mal à la tête, je m’aime et je me respecte inconditionnellement » en tapant le point karaté.

Pour le deuxième tour, vous pouvez pester contre ce mal de tête en l’appelant « ce foutu mal de tête », en disant « j’en ai marre » etc, tout en continuant de tapoter les différents points.

Vous pouvez aussi décrire ce que vous ressentez, parler de votre colère d’avoir mal toujours en tapotant. On peut aussi se rendre compte que ça nous arrange bien d’avoir mal car cela nous évite de faire certaines choses dont on n’avait pas envie ou ça nous oblige à nous reposer.

Observez les vidéos et essayez !

La visualisation

Dans un endroit calme où on ne sera pas dérangé, on ferme les yeux et on observe la douleur. Au lieu de la subir, on prend de la distance.

On observe à quel endroit elle se situe vraiment, on lui donne une forme, on la délimite, on lui donne une couleur…

Le fait d’avoir cette distance par l’observation permet d’apaiser vraiment.

Si la douleur est encore là, vous pouvez aller plus loin en cherchant à l’enlever de vos images mentales, à changer la forme, à changer la couleur…

En général, la couleur est sombre (noir, gris) ou vive (rouge, orange). Ma fille, quand elle avait 7 ou 8 ans, en remarquant cela, a eu l’idée de transformer cette couleur d’origine en une couleur blanche, lumineuse, petit à petit. Quand elle obtenait cette couleur, elle l’observait un moment, elle n’avait plus mal !

Cela peut être rapide ou prendre du temps, n’hésitez pas à recommencer si la douleur revient quand vous cessez la visualisation.

La respiration

  1. On peut simplement se concentrer sur sa respiration et l’observer, cela nous permet de prendre de la distance encore une fois. L’attention n’est plus fixée sur la douleur et ça peut suffire pour qu’elle disparaisse !

  2. On peut aussi prolonger l’expiration ou induire une respiration particulière qui va nous demander de l’attention. Le fait de prolonger l’expiration, (c’est à dire de la rendre un peu plus longue que d’habitude) permet d’apporter une détente dans tout le corps.

  3. on peut aussi utiliser le souffle pour « dissoudre » la douleur.

                 – soit on aspire la douleur avec l’inspire et  on l’éjecte du corps sur expire

                – soit on aspire de la lumière avec l’inspire et on l’amène jusqu’à  la douleur sur                     l’expire

               – on peut aussi inspirer de la lumière,et sur expire, on visualise la douleur de                  couleur sombre qui sort du corps alors que la lumière entre de plus en plus.

Massage

Pour le mal de tête, on peut se masser les pieds ! Le fait de s’occuper d’une autre partie du corps détourne notre attention et la zone douloureuse se détend. De plus, en massant les pieds, on s’occupe de tout le corps, on peut alors aussi agir à distance sur des organes qui peuvent être à l’origine de la douleur.

La malachite

Lors d’un voyage en voiture, alors que j’avais très mal au ventre sans comprendre ce qui m’arrivait, j’ai utilisé une malachite. C’est la seule chose que j’avais à portée de main qui pouvait peut-être me soulager.

Je l’ai posée sur mon ventre et je l’ai oubliée ! Au bout d’un moment, je me suis souvenue que j’avais mal au ventre…ça avait totalement disparu en très peu de temps. Du coup, maintenant, c’est devenu une pierre un peu fétiche. Elle est connue pour ses vertus anti inflammatoires, on peut donc la porter sur soi, autour du cou ou dans la poche. L’idéal est de la porter le plus possible près de la zone douloureuse.

Le bain dérivatif

Encore une méthode qui détourne l’attention ! On agit sur le corps en amenant l’énergie sur la zone du périnée. C’est donc à éviter si c’est dans cette zone que vous avez mal !

Pour l’utiliser, il suffit d’un gant de toilette et d’une bassine d’eau fraîche. Pendant 10 minutes, vous allez passer de l’eau fraîche sur votre périnée ce qui va avoir comme effet de mobiliser la circulation sanguine dans cette zone. La zone douloureuse perd de son intensité.

Visualisation pour apaiser la douleur

Et maintenant, on passe à la pratique ! Bonne écoute !http://prendresoindevous.fr/wp-content/uploads/2017/12/Douleur.mp3

#baindérivatif #EFT #massage #malachite #respiration #visualisation #douleur

© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi