Le chakra pomme, « je digère »

J’ai présenté, il y a quelques semaines, le chakra turquoise, voici son coéquipier, le chakra pomme (ou anis pour certains). Ils fonctionnent en duo, l’un digérant ce que l’autre absorbe. Tout est une question d’équilibre, pas toujours facile à obtenir…

On le trouve où ?

Les 2 chakras, pomme et turquoise, encadrent le chakra du cœur. Celui-ci se trouve donc au niveau du plexus solaire, juste à la pointe du sternum. Il est sur l’estomac et si vous connaissez un peu les chakras, là, vous devriez être en train de vous dire, « mais à cet endroit, c’est le 3ème chakra ! » et ben non, il y a quelques confusions sur les localisations et le 3ème chakra est un peu plus bas.

Il a la couleur d’une pomme granny d’où son nom fruité.


Fonction

Le chakra pomme est un bon indicateur de votre faculté à digérer les aliments mais aussi les événements et les émotions.

Pour un bon équilibre, il faut qu’il soit au moins aussi grand que le chakra turquoise.

Si les deux sont en équilibre : vous allez avoir une très bonne digestion de la nourriture mais vous allez aussi pouvoir intégrer, assimiler ce que vous vivez et ce à quoi vous êtes confrontés dans votre vie.

Et vous ne serez pas bloqué par un trop plein d’émotions refoulées et envahissantes, notamment vous ne vous sentirez pas du tout envahi par les émotions des autres.

C’est le chakra de la digestion.

S’il est en équilibre, la personne a confiance en elle et fait confiance aux autres. Elle sait poser des limites et les faire respecter. Elle prend soin d’elle et ses émotions sont exprimées et évacuées. Cette personne, en outre, n’a pas peur de l’échec.

S’il est trop grand, on peut avoir tendance à ne pas trop s’ouvrir aux autres, à ne pas faire confiance.

S’il est peu actif et plus petit que le chakra turquoise, on se laisse envahir par ses propres émotions, on garde tout à l’intérieur avec cette sensation caractéristique de boule au ventre.

On se laisse aussi envahir par les émotions des autres. Cela crée un trop plein qui conduit à un mal être avec cette impression qu’on ne peut pas se poser ou se reposer.

Les émotions débordent, l’estomac peut être noué et certaines personnes ont le sentiment d’être coupé en 2.

Les émotions s’accumulent au fil des ans d’autant que la personne n’arrive pas à faire le tri entre ses émotions et celles des autres.

La confiance en soi est diminuée, on a peur aussi de parler de soi et de ce trop plein d’émotions. On a l’impression que si on ouvre la porte, c’est un torrent d’émotions qui va sortir.

Au niveau physique, la digestion est un problème, ça ne passe pas. On peut aussi avoir une sensation de trop plein avec un gonflement caractéristique du haut du ventre. Le diaphragme est parfois bloqué et la respiration est difficile, coincée dans le haut du corps d’où l’impression d’étouffer. On peut avoir des douleurs abdominales que l’alimentation n’explique pas. Coté alimentation d’ailleurs, c’est un peu tout ou rien, boulimie et anorexie parce que ça ne passe pas ou pour faire passer…

Les organes en lien avec ce chakra sont le foie, la vésicule, la rate, les reins et les surrénales.

Pour harmoniser ce chakra

Si l’équilibre n’est pas là, vous avez absolument besoin de temps et de solitude pour digérer. Respectez ce besoin, prenez le temps et ne vous blâmez pas pour cela. Il est bien cependant de trouver un moyen de libérer ses émotions. On peut le faire à travers le sport, l’EFT ou des petits exercices comme le « tigre »* qui permet de sortir sa colère (par exemple).

La méditation et le travail de la respiration apportent le recul nécessaire pour comprendre que certaines émotions ne nous appartiennent pas et s’en détacher. On peut alors être soi-même et plus léger. Je recommande évidemment la pratique de la cohérence cardiaque pour installer le calme en soi sur le long terme.

Un jeûne ou une monodiète pourra aider le système digestif qui aidera à son tour le système émotionnel. Il peut être intéressant de supprimer le gluten pendant quelques semaines, le temps de retrouver l’équilibre. Si vous avez de l’embonpoint, l’évacuation de vos émotions changera votre silhouette plus sûrement qu’une séance de sport !

Il est important de prendre confiance en soi et en ses capacités, il y a forcément des choses que vous savez très bien faire. Prenez en conscience et faites la liste de tout ce que vous avez réalisé.

Osez exprimer votre créativité que ce soit par la musique, la danse, le chant, la couture, le bricolage, le tricot, l’écriture. Prenez du plaisir à créer sans jugement, nous ne sommes pas tous Salvador Dali mais nous avons du talent, ça c’est sûr !

Quand ce chakra est déficient, nous avons besoin de reconnaissance alors faites ce pour quoi vous êtes doué, laissez tomber le reste. Et faites vous plaisir.

Toutes les pierres vertes seront une aide utile mais j’ai remarqué que la malachite, qui en général, n’est pas citée pour équilibrer ce chakra, pouvait être d’un grand secours lors de douleurs abdominales.

  1. *exercice du tigre : si vous sentez que vous êtes en colère, plutôt que de la laisser exploser n’importe où et n’importe comment et plutôt que de la garder en vous, imaginez que vous êtes un tigre et donnez des coups de pattes en rugissant. Laissez vous aller.

#chakraturquoise #digestion #chakrapomme #EFT #méditation #cohérencecardique #respiration #gluten #émotions

© 2018 Patricia Pluvinet. Photo accueil Latifa Messaoudi